Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

108 - QOC 98-328 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur le manque de locaux associatifs dans le 14e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1998


Libellé de la question :
" La première tranche de construction de logements sur la Z.A.C. " Didot " (14e) doit s'achever à la fin de cette année.
Alors que les rez-de-chaussée du premier lot (lot 1 A) sont déjà affectés, d'une part, à la Direction du Logement et de l'Habitat de la Ville de Paris et, d'autre part, à des commerces, ceux du deuxième lot (lot B) ne semblent pas encore affectés.
Etant donné la fermeture de " Notre Maison ", rue Olivier-Noyer et le grave manque de locaux associatifs dans l'arrondissement, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris de leur indiquer :
1) Si la Ville de Paris entend réserver, ce qu'appelle la situation présente, à l'usage des associations, les quelque 400 mètres carrés encore disponibles ;
2) Si elle prévoit, ce qui serait souhaitable, d'affecter, dans le cadre de la seconde tranche de la Z.A.C., à des locaux associatifs une partie au moins des 2.300 mètres carrés destinés à des " commerces et activités diverses ". "
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" M. CASTAGNOU évoque la fermeture du local " Notre Maison " situé rue Olivier-Noyer dans le 14e arrondissement et demande si la Ville entend réserver à l'usage des associations des surfaces disponibles dans la Z.A.C. " Didot ", notamment dans le cadre du lot 1B et de la seconde tranche de l'opération.
En ce qui concerne la première tranche de l'opération, dont les travaux sont en cours d'achévement :
- le lot 1A situé le long de la rue du Château comporte en rez-de-chaussée des locaux dont la vocation souhaitée doit contribuer à l'animation commerciale de la rue du Château et de la place de Moro-Giafferi ;
- le rez-de-chaussée du lot 1B situé en coeur d'îlot comporte des surfaces principalement occupées par des logements et des locaux réservés aux futurs locataires dont un local collectif résidentiel.
La seconde tranche de l'opération suppose une modification du plan d'aménagement de zone dont le projet sera soumis au Conseil de Paris dans les tout prochains mois.
Dans le cadre des études relatives à cette deuxième tranche, la possibilité d'installer des locaux associatifs dans une partie des rez-de-chaussée sera étudiée le moment venu. "