Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - 2011, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif au devenir du bâtiment situé au 69, boulevard de Charonne.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2011



 

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Nous passons en 1ère Commission et nous examinons maintenant le v?u référencé n° 37 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif au devenir d?un bâtiment situé 69, boulevard de Charonne.

La parole est M. VAUGLIN qui va nous le présenter.

M. François VAUGLIN. - Absolument ! C?est un v?u adopté à l?unanimité du Conseil du 11e arrondissement que je présente avec Patrick BLOCHE et qui correspond au bâtiment qui se situe 69 boulevard de Charonne, qui est actuellement concédé à E.R.D.F. dans le cadre de la concession électrique de Paris. C?est un bâtiment qui est vide et inoccupé, en tout cas qui devrait être inoccupé, car il accueille des usages aussi bien originaux qu?irréguliers, ce qui n?est pas sans poser quelques difficultés dans le quartier.

E.R.D.F n?ayant plus de projet industriel à cette adresse, il nous semble important que la Ville puisse récupérer ce bâtiment afin d?y implanter des activités innovantes comme nous l?avons fait dans la parcelle voisine, 63 boulevard de Charonne, où nous installons des unités de vie pour des personnes handicapées mentales vieillissantes, Madame la Maire, une crèche, des logements sociaux, une maison de santé de proximité, un commerce, bref, tout un morceau de vie dans cette partie de l?arrondissement qui en manque un petit peu.

Nous souhaitons que la Ville puisse reprendre ce bâtiment, afin d?avoir un beau projet à cette adresse.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur VAUGLIN, d?avoir respecté à ce point votre temps de parole, ce que ne manquera pas de faire M. GAUDILLÈRE.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint. - Qui n?a pas de temps de parole, Madame la Présidente, mais ce n?est pas grave, je vais essayer d?être concis quand même.

Comme vous le savez, la distribution d?électricité dans Paris a fait l?objet de très longue date d?un traité de concession entre la Ville et E.D.F. d?abord, E.R.D.F. aujourd?hui, et, dans le cadre de ce traité de concession, un nombre important d?immeubles ont été mis à disposition de l?entreprise pour assumer ces charges de service public.

Mais, heureusement, depuis 50 ou 60 ans, la technologie n?a de cesse d?évoluer, les appareils de se miniaturiser et donc toute une série d?immeubles sont peu à peu rendus à la Ville de Paris.

Nous sommes engagés en ce moment même dans une négociation avec E.R.D.F. pour qu?une série de nouveaux immeubles - je veux dire par rapport à ceux qui ont déjà été restitués - nous soit restituée.

J?indique d?ailleurs au passage que, non seulement c?était notre souhait, mais c?était aussi le souhait de la Chambre régionale des comptes qui nous avait fait quelques observations à cet égard dans un récent rapport.

Tout cela pour dire que je partage, de même que la Municipalité, le souci des élus du 11e arrondissement de voir l?immeuble du 69 boulevard de Charonne dit ?Nation 1? revenir à la Ville, ce qui permettrait d?y installer un certain nombre d?équipements ou différentes structures.

Il y a simplement un problème. Nous sommes engagés dans cette négociation qui comporte toute une série de volets et notamment un volet de dépollution, parce que souvent, les immeubles qui ont été utilisés dans le cadre du service public de la distribution d?électricité nécessitent une dépollution et donc, afin qu?il soit clair pour tout le monde, et notamment pour E.R.D.F., que les rétrocessions d?immeubles se feront dans le cadre de cette négociation, je suggère un amendement ainsi rédigé au v?u : ?que le Maire de Paris demande à E.R.D.F. que soit engagée sans délai la sortie de Nation 1 de la concession qui lie la Ville à E.R.D.F. dans les conditions prévues au protocole entre la Ville et E.R.D.F. afin qu?un projet structurant puisse être envisagé à cette adresse?.

Je demande à M. VAUGLIN de bien vouloir accepter cet amendement.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Monsieur VAUGLIN, vous avez la parole.

M. François VAUGLIN. - Il n?était absolument pas dans notre intention de demander à nous extraire des obligations contenues dans le protocole entre la Ville et E.R.D.F., donc c?est bien volontiers, si cela peut faciliter les travaux de la Ville, que j?accepte.

Nous espérons en tout cas que ce v?u sera mis en ?uvre avec diligence et, j?espère, des résultats.

Merci.

Mme Véronique DUBARRY, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Monsieur VAUGLIN.

Dans ce cas, je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, amendée par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l?unanimité. (2011, V. 119).