Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

85 - 2011, DPVI 47 - Signature de l’avenant n° 1 à la convention pluriannuelle conclue entre la Ville de Paris et l’association “Ayyem Zamen” pour le fonctionnement des cafés sociaux Dejean et Belleville (18e et 20e ) et subvention de fonctionnement correspondante. Montant : 60.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2011



 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à la 6e Commission et examinons le projet de délibération DPVI 47 relatif à la signature d?un avenant n° 1 à la convention pluriannuelle conclue entre la Ville de Paris et l?association ?Ayyem Zamen? pour le fonctionnement des cafés sociaux.

La parole est à Mme Virginie DASPET, pour 5 minutes.

Mme Virginie DASPET. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, depuis sa création, l?association ?Ayyem Zamen? s?est fixée pour objectif de sortir les migrants âgés de l?oubli comme de l?isolement. Sa première mission est de créer, gérer et animer des lieux d?écoute ayant vocation à accueillir ces personnes vieillissantes, de les orienter et les accompagner dans les démarches de la vie quotidienne. Ainsi, elle facilite la mise en ?uvre d?actions destinées à prévenir la dépendance et la dégradation physique ou psychique liée au vieillissement.

En 2003, l?association a ouvert le premier café social, le café social Belleville, au 7, rue de Pali-Kao dans le 20e arrondissement, afin d?accueillir des migrants âgés vivant dans la précarité.

En 2008, l?association a ouvert dans le même esprit un second café social au 1, rue Dejean dans le 18e arrondissement, en plein quartier de la Goutte d?Or. Ces deux structures accueillent des personnes vivant essentiellement dans l?habitat diffus et les meublés. Elle leur offre un lieu de parole et d?écoute pour les aider dans leurs démarches administratives, leur accès au droit et à la santé.

Les femmes âgées migrantes sont de plus en plus nombreuses à fréquenter le café social. Face à l?état alarmant de leur situation sanitaire et sociale, l?équipe des travailleurs sociaux souhaite se consacrer en priorité à l?accompagnement de ces femmes trop souvent isolées, afin de leur faciliter l?accès à la santé et aux soins.

Si ce nouveau projet nous réjouit, c?est aussi parce qu?en 2010 nous étions très inquiets quant à l?avenir du café social Belleville. En effet, celui-ci avait subi dans la dernière année et demie plus de sept agressions ou vols divers, je crois. Et nous étions tout à fait inquiets, en tant qu?élus du 20e, quant à son avenir.

Il convient ici de saluer l?engagement, la ténacité et le courage dont ont su faire preuve les dirigeants de l?association et leur équipe d?animateurs dans un contexte social tout à fait particulier et tendu qui est celui du Bas Belleville.

Afin de permettre le fonctionnement des deux cafés sociaux, l?association ?Ayyem Zamen? sollicite pour l?année 2011 une subvention de fonctionnement d?un montant de 35.000 euros pour le café social Belleville, et pour le café social Dejean, un montant de 25.000 euros.

Le projet de délibération qui vous est soumis vous propose ainsi de lui attribuer un montant total de 60.000 euros. C?est bien évidemment chaleureusement que je vous invite à voter cette délibération.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme BOISTARD pour la réponse.

Mme Pascale BOISTARD, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Je remercie Mme DASPET d?avoir mis en lumière ce projet de délibération. Elle l?a parfaitement présenté, dans son objectif associatif comme dans le rôle déterminant que ?Ayyem Zamen? joue auprès de ces personnes âgées, parfois isolées, il faut bien le dire. C?est pour cela aussi que je vous demande de voter avec beaucoup d?encouragement ce projet de délibération.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 47.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DPVI 47).