Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

39 - 2011, DAC 98 - Signature d’une convention avec l’association L’Onde et Cybèle (18e) pour l’attribution d’une subvention destinée à l’organisation des festivals Rhizomes et Jazz nomades - La voix est libre. Montant : 30.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2011



 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DAC 98, relatif à la signature d?une convention avec l?association ?L?Onde et Cybèle?, (18e), pour l?attribution d?une subvention de 30.000 euros destinée à l?organisation des festivals ?Rhizomes? et ?Jazz nomades - La voix est libre?, sur lequel trois amendements ont été déposés : n° 23 par le groupe socialiste radical de gauche et apparentés, n° 24 par le groupe E.E.L.V.A. et n° 24 bis par l?Exécutif.

La parole est à Mme la présidente FOURNIER, pour cinq minutes.

Mme Danielle FOURNIER. - C?est un amendement à cette subvention. C?est un cas de figure assez particulier, singulier, comme chaque subvention, mais en même temps typique de ce qui se passe en ce moment pour les subventions aux associations culturelles.

C?est une association assez jeune dont les membres sont d?ailleurs des trentenaires et qui ont a coeur de promouvoir dans l?espace public et dans des lieux populaires une musique innovante de qualité.

Cette association ?L?onde et Cybèle?, basée dans le 18e arrondissement, produit essentiellement deux festivals.

Un festival qui va se tenir bientôt, du 24 au 26 mai, au théâtre des Bouffes du Nord, avec une quarantaine d?artistes qui viennent d?horizons très différents et qui vont se retrouver dans le cadre de ce ?Jazz nomades - La voix est libre?, bien nommé à l?heure actuelle.

Un deuxième festival qui a lieu au début de l?été dans les parcs et jardins du 18e et de la banlieue proche, Aubervilliers notamment, et dont le nom a changé, qui s?appelle ?Rhizomes?, anciennement ?Musique et jardins?.

La subvention prévue de la Ville de Paris est de 30.000 euros. Par rapport au travail effectué, aux nombreuses personnes qui ne sont pas toutes des bénévoles parce que cela nécessite un travail long et difficile à l?année, c?est une subvention relativement modeste, et il nous a semblé qu?elle ne prenait pas en compte justement les évolutions très positives en termes de développement de ce festival.

C?est pourquoi nous avons déposé un amendement, modeste lui aussi, de 5.000 euros supplémentaires, et donc une subvention de 35.000 euros pour cette association ?L?Onde et Cybèle?.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

La parole est donc maintenant à Mme Frédérique PIGEON, pour trois minutes. Il s?agit de défendre l?amendement n° 23.

Mme Frédérique PIGEON . - Cet amendement a été voté à l?unanimité dans le 18e arrondissement. Je ne reviens pas sur la description extrêmement précise faite par Danielle FOURNIER.

L?idée est de réellement soutenir cette initiative qui voit un de ses partenaires faillir cette année. Mais compte tenu de l?enjeu de la place des arts dans l?espace public, et plus précisément dans les espaces verts, avec ce niveau de qualité et de programmation, nous soutenons collectivement ce v?u.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Il y a un v?u et un amendement, et je vais faire une proposition.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - D?accord.

La parole est donc à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - On va y arriver.

L?association ?L?Onde et Cybèle?. Cybèle, divinité d?origine phrygienne, grande déesse, déesse mère, ou mère des dieux, Cybèle est sans doute une des plus grandes déesses de l?antiquité au Proche-Orient. Elle est aussi connue dans la mythologie grecque sous le nom de Damia, mais je pense que vous le saviez.

L?association ?L?Onde et Cybèle?, dans le 18e arrondissement, organise depuis de nombreuses années deux festivals musicaux : ?Musique et jardins/Rhizomes?, qui propose des concerts gratuits de très grande qualité dans les espaces verts du 18e pendant l?été, et ?Jazz nomades - La voix est libre?, qui propose une programmation de très grande qualité également, et particulièrement variée.

Considérant le bilan culturel solide et remarquable de cette association que nous aimons beaucoup, que nous connaissons bien, et donc nous partageons absolument l?avis des élus du 18e, dont les deux festivals proposés ont rencontré un public et sont particulièrement appréciés, considérant les difficultés financières de cette association, dont la subvention de la Ville de Paris est restée à un niveau stable depuis 2007 alors que les charges, malheureusement, ne cessent d?augmenter, aussi Danielle FOURNIER, Sylvain GAREL et les élus du groupe ?les Verts? proposent d?amender la délibération comme suit.

Vous avez entendu la proposition de Mme FOURNIER et ensuite, celle de Mme PIGEON. Donc, nous connaissons très bien cette association et son président M. MERLIN. Nous les avons toujours soutenus. Ils réalisent un travail remarquable, proposent une programmation artistique unique qui a une identité singulière dans le paysage culturel parisien.

Depuis 2004, le montant de la subvention accordée par la Ville est donc stable mais elle a néanmoins été multipliée par trois, passant de 11.000 euros à 30.000 euros aujourd?hui.

Malheureusement, il y a tout juste un mois, l?association apprenait la perte de l?aide de l?A.D.A.M.I. d?un montant de 12.000 euros équivalant à 10 % du budget total du festival ?Jazz nomade?.

C?est un coup dur porté à l?association, qui s?est tournée vers la Ville de Paris, comme beaucoup le font, afin d?envisager une aide compensatoire.

Nombreuses aujourd?hui sont les associations qui connaissent ce triste sort et qui se retournent immédiatement vers la Ville de Paris, comme on le fait vers son banquier.

Or, la Ville de Paris n?est pas en mesure de compenser, comme un banquier pourrait le faire, chacune des baisses effectuées ici ou là.

Cela dit, compte tenu de la fragilité financière de l?association et de la grande qualité de son action à quelques semaines du lancement de la huitième édition qui se déroulera du 24 au 26 mai, je vous propose cette année d?abonder exceptionnellement le montant de la subvention accordée à ?L?Onde et Cybèle? de 3.000 euros, et je vous propose donc de retirer les deux v?ux au profit d?un amendement de l?Exécutif qui permet de porter la délibération à 33.000 euros et donc, de faire une partie du chemin que vous proposiez, comme l?ont exprimé Mmes FOURNIER et PIGEON.

Merci.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

Je vais demander successivement à chacun des deux groupes qui avaient déposé un amendement si cet amendement est retiré.

Madame la Présidente FOURNIER, vous avez la parole.

Mme Danielle FOURNIER. - Je remarque que nous avons demandé, à l?unanimité du Conseil du 18e arrondissement et dans l?amendement que j?ai présenté pour mon groupe, 5.000 euros.

5.000 euros pour une association dont on vient de dire tout le bien que l?on peut penser, de son travail ! On la félicite mais on a du mal à l?encourager à hauteur de 5.000 euros !

Ces 3.000 euros, je trouve cela extrêmement décevant. Cela dit, je retire mon amendement, et je pense que ces 3.000 euros seront utiles pour la suite.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. L?amendement n° 24 est retiré.

Madame PIGEON, pour le groupe socialiste ?

Mme Frédérique PIGEON . - Compte tenu de l?effort réel réalisé par l?adjoint au Maire?

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci beaucoup? et par le budget municipal.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d?amendement n° 24 bis déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet d?amendement n° 24 bis est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 98 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2011, DAC 98).