Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

19 - 2011, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la Journée mondiale de la drépanocytose. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil général/ Mai 2011



 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous arrivons aux v?ux n° 7 G et n° 7 G bis relatifs à la Journée mondiale de la drépanocytose, déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche avec son pendant n° 7 G bis de l?Exécutif.

M. LHOSTIS présente le v?u de son groupe en une minute.

M. Alain LHOSTIS. - Je ne vais pas développer trop, d'autant que Jean-Marie LE GUEN est beaucoup plus que moi habilité à développer le sujet de cette maladie héréditaire de l'hémoglobine.

Tout le monde sait que c'est une maladie très répandue dans les populations d'origine africaine ou des D.O.M., donc des Antilles.

La Ville de Paris, en 2006, avait créé un premier centre d'information et de dépistage de la drépanocytose. En mars dernier, à la suite d'un appel lancé par les associations, le Conseil a voté un v?u soumis par notre groupe de communiquer sur le plan drépanocytose.

Le 19 juin prochain, il y a une grande mobilisation autour de la drépanocytose, sur "Ensemble contre la drépanocytose" et donc différentes actions de sensibilisation.

Nous proposons avec le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche que le Maire appuie la demande de subvention de l'association "Ensemble contre la drépanocytose" pour aider au succès de ces manifestations.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur LHOSTIS.

Monsieur LE GUEN, je vous donne la parole.

M. Jean-Marie LE GUEN. - Merci, Monsieur le Président.

Encore une fois, effectivement, cette action contre la drépanocytose est une action vigoureuse et spécifique en quelque sorte de la Ville de Paris, d'ailleurs Alain LHOSTIS le sait bien puisqu?il avait été à l'origine de la création du centre d'information et de dépistage de la drépanocytose en 2006 sur ce sujet.

Notre divergence, c?est le fait que nous pensons qu'il ne faut pas multiplier les initiatives qui feraient perdre en cohérence l'orientation politique globale.

Vous le savez, nous allons lancer en 2011 un nouveau programme, "Paris santé drépanocytose", qui mobilise et qui essaie de fédérer en quelque sorte les acteurs parisiens municipaux, hospitaliers et associatifs.

Nous demandons comme vous au Gouvernement qu'il soutienne ces initiatives, nous pensons par contre qu'il ne faut pas multiplier les initiatives, mais essayer au contraire de les fédérer.

Nous vous demandons le retrait de votre v?u et nous vous proposons le 7 G bis à la place.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur LE GUEN.

Monsieur LHOSTIS ?

M. Alain LHOSTIS. - D'accord avec M. LE GUEN.

M. Christian SAUTTER, président. - Le v?u n° 7 G est retiré.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté à l?unanimité. (2011, V. 22 G).