Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

101 - 2011, Vœu déposé par le groupe PCF/PG relatif à la mémoire des victimes de l'incendie de l'hôtel Paris Opéra.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2011



 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u n° 100 qui est relatif à un hommage aux victimes de l'incendie de l'hôtel Paris Opéra, qui a été déposé par le groupe PC-PG.

M. Ian BROSSAT a la parole.

M. Ian BROSSAT. - L'incendie de l'hôtel Paris Opéra, situé au 76, rue de Provence, dans le 9e arrondissement, a eu lieu le 15 avril 2005, vers 2 heures 10 du matin, il y a bientôt six ans. Il avait fait 24 victimes et 51 blessés. C?est un événement qui est resté gravé dans nos mémoires.

Nous souhaitons, par ce v?u, faire en sorte qu'une plaque commémorative en hommage aux victimes de l?incendie de l?hôtel Paris Opéra puisse être apposée aux abords de ce lieu. C?est le sens de ce v?u.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

M. Jean-Yves MANO a la parole.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Avis favorable.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Avis favorable sur ce v?u. Merci.

La parole est à Mme BURKLI pour une explication de vote.

Mme Delphine BURKLI. - Merci, Monsieur DAGNAUD.

L?incendie de l?hôtel Paris Opéra, rue de Provence, fut un drame. C'est vrai que c?est un moment grave que nous n'oublierons pas. Je veux dire simplement que je m?associe à la démarche de M. BROSSAT, puisqu?il ne peut y avoir de clivages politiques devant une telle tragédie humaine.

Je veux dire aussi que notre rôle d'élu est de rester vigilants, de tout faire pour que cela ne se reproduise pas, en insistant sur la nécessaire réhabilitation des immeubles insalubres dans Paris, en assurant avec les services de l'Etat les contrôles de normes de sécurité les plus stricts qui soient, et en mettant tout en ?uvre pour lutter contre les marchands de sommeil qui exploitent encore les plus démunis, au mépris de toutes les normes de sécurité.

Ce v?u honore la mémoire de ces personnes. Je remercie M. BROSSAT de l?avoir déposé et nous le soutiendrons.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2011, V. 105).

C'est une bonne chose.