Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

62 - 2011, DDEEES 94 - DVD 88 - Signature d'une convention avec la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) relative aux conditions techniques et financières de mise en place, pendant la foire du Trône 2011, de renforts d'offre sur les lignes de bus 87 et PC2. Vœu déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif au maintien du statut piétonnier des voies du bois de Vincennes pendant la Foire du Trône. Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la fermeture des rues aux alentours de la Foire du Trône.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2011



 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous examinons les v?ux n° 41 et n° 42 qui ont été déposés respectivement par les groupes E.E.L.V.A. et U.M.P.P.A. sur le projet de délibération relatif au renforcement des modalités de transports pendant le Foire du Trône.

Je vais donner la parole à Christophe NAJDOVSKI puis à Valérie MONTANDON. Lyne COHEN-SOLAL et Annick LEPETIT leur répondront.

Monsieur Christophe NAJDOVSKI, vous avez la parole pour présenter votre v?u.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. J?interviens sur le projet de délibération et je présente mon v?u par la même occasion.

Chaque année, j'interviens sur ce projet de délibération relatif aux conditions de l'organisation des transports pour la Foire du Trône, même si je dois vous le dire je préférerais ne pas avoir à le faire. La tonalité de mon intervention cadrera avec la position d'abstention que nous aurons sur ce projet de délibération.

Comme vous le savez la question de l'accès en transports à la Foire du Trône est problématique. C'est pour cette raison que les élus de la majorité municipale ont travaillé ensemble depuis un certain nombre d'années, pour que cette fête populaire soit davantage accessible par les transports en commun. C?est ainsi qu'ont été mis en place un service de navettes bus à partir de 2005, en lien avec la R.A.T.P., ainsi que des parkings de rabattement à partir de 2006 à Bercy.

Aujourd'hui, c'est un constat d'échec qui prévaut. En effet, nous avons pu constater que la fréquentation des navettes et des parkings de rabattement était d'année en année de plus en plus faible, même si le système était apprécié des visiteurs de la Foire du Trône.

Depuis plusieurs années, j?alerte, à chaque fois que cette délibération passe au Conseil, à propos de l'incohérence d'un dispositif dont l'échec était programmé.

La principale raison de l'échec de ce dispositif vient du fait que la Mairie de Paris ouvre des voies qui sont habituellement piétonnes, en plein bois de Vincennes, aux automobilistes qui ont dès lors la possibilité de stationner gratuitement à proximité immédiate de la pelouse de Reuilly.

Dans ces conditions, comment peut-on inciter les visiteurs de la Foire du Trône à utiliser les transports en communs et les parkings de rabattement, alors que dans le même temps on ouvre des routes dans le bois au plus près de la pelouse de Reuilly ? Cette incohérence, les visiteurs de la Foire du Trône l?ont perçue et les navettes et parkings de rabattement ont été désertés.

Il est vrai, par ailleurs, que les travaux du tramway ont rendu l'accès de la pelouse de Reuilly plus difficile l'an dernier, mais l'inefficacité du dispositif était déjà patente avant le début des travaux du tramway.

Pour 2011, il est donc proposé un simple renforcement de l?offre de bus PC 2 et 87. Permettez-moi de noter au passage que, parmi les visiteurs de la Foire du Trône qui viennent en transports en commun, environ 2 % seulement utilisent la ligne de bus 87. Le renforcement de l?offre sur cette ligne ne servira donc pas à grand-chose, si ce n?est qu?elle bénéficiera aux autres usagers de la ligne 87, ce qui est quand même toujours bon à prendre.

Mais je constate au passage que, lorsqu'il s'agit d'obtenir un renforcement de l'offre de transports en commun pour les clients de la Foire du Trône, c?est possible, alors que depuis des années les habitants du 12e arrondissement demandent sans succès que cette même ligne de bus 87 fonctionne le dimanche au-delà de la place de la Bastille. Moralité, les clients de la Foire du Trône obtiennent plus rapidement ce que les habitants du 12e réclament en vain depuis des années.

Par ailleurs, et nous ne cessons de le répéter chaque année, avec l'ouverture des routes, les piétons et autres usagers du bois doivent céder la place aux automobiles et se concentrer sur les berges du lac Daumesnil où de nombreux conflits d'usage naissent de la surfréquentation des lieux : piétons, parents avec poussettes, personnes âgées, cyclistes, joggers, etc., doivent cohabiter et se bousculer sur un espace réduit.

L'opération "Paris respire" sur la route de ceinture du lac Daumesnil est partiellement suspendue à partir de 13 heures, les dimanches et jours fériés. Là aussi, il s'agit de faire place nette pour la circulation et le stationnement automobile.

On est bien loin de la promotion d'une mobilité durable et, chaque année, c'est le même constat : au lieu de respirer au Bois de Vincennes, les usagers du bois sont asphyxiés par les gaz d?échappement.

Monsieur le Maire, vous connaissez la position constante des élus du groupe Europe Ecologie - Les Verts et apparentés sur ce dossier.

Les manifestations doivent se dérouler conformément à la charte d'aménagement durable du bois, que le Maire de Paris a initié et signé avec les communes riveraines du bois en 2003. Cela suppose donc de garder les voies piétonnes du bois dans leur statut habituel et de maîtriser l?impact des manifestations sur leur environnement. C'est l'objet du v?u que je dépose.

Nous attendons également avec impatience que l'aménagement soit réalisé sur les routes de la Croix-Rouge et la route du Bac. Les élus Verts - on parle bien d?un amendement - ont fait inscrire cet investissement dès le budget 2007.

Il s'agit de transformer ces voies piétonnes en véritables allées forestières et d'offrir un parcours sécurisé pour piétons et cyclistes depuis Paris vers le c?ur du bois. Nous souhaitons fermement que cet aménagement soit réalisé en 2011.

Le Maire de Paris a annoncé récemment vouloir ouvrir le lac Daumesnil à la baignade. Cette ambition est louable, même si elle mérite d'être précisée et accompagnée, de manière à ce que les nouveaux usages viennent correctement s'intégrer dans leur environnement.

Il convient dès lors de réfléchir globalement à l?aménagement du lac Daumesnil et de ses abords. Cela cadre d?ailleurs avec l?ambition des élus de la majorité municipale du 12e.

Il est par ailleurs indispensable de renforcer de manière pérenne l'offre de transports en commun les week-ends et les jours fériés dans le bois de Vincennes. A ce jour, nous ne voyons toujours aucune avancée dans ce domaine.

Nous nous interrogeons donc sur les priorités. Faut-il dépenser l?argent public pour renforcer ponctuellement une offre de transports pour les visiteurs de la Foire du Trône, alors que parallèlement cette action peut être réduite à néant par l?ouverture concomitante de routes du bois à la circulation et au stationnement ? Ou bien faut-il mieux utiliser cet argent public pour renforcer l?offre de bus dans les bois le week-end ?

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Cher collègue, vous avez dépassé votre temps de parole.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Je conclus.

Sous la pression des forains, la Municipalité semble avoir renoncer à garder les voies piétonnes toute l?année. Nous avons le sentiment que beaucoup de choses sont faites en faveur des forains, mais que les autres usagers du bois ne font pas l?objet de la même considération. Nous souhaitons vivement que se concrétise une autre ambition pour le bois de Vincennes et nous nous abstiendrons sur ce projet de délibération.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci. J?en profite pour rappeler très aimablement à chacun des intervenants qu'il me paraît tout à fait nécessaire de respecter les temps prévus par le règlement intérieur, en l?occurrence cinq minutes et pas plus, dans la mesure où nous avons une séance très dense qui promet d'être longue. Donc j'appelle chacun à un effort de concision et de respect des temps de parole.

Madame Valérie MONTANDON, vous avez trois minutes pour présenter le v?u que vous avez déposé.

Mme Valérie MONTANDON. - Merci.

Comme vous le savez, la Foire du Trône est située sur la pelouse de Reuilly qui se trouve à proximité des habitations. Cet événement attire de nombreux visiteurs qui viennent en automobile jusqu?au site, ce qui provoque des désagréments pour les riverains, notamment une circulation accrue des véhicules cherchant une place, ainsi que des stationnements sauvages sur les trottoirs et devant les parkings privés.

Nous demandons que les rues et avenues situées ci-dessous - je les cite : Général Dodds, Joseph Chailley, Général Laperrine, Charles de Foucault et Maréchal Dubois - soient fermées à la circulation de 11 heures à 22 heures, tous les samedis et dimanches, pendant la durée de la Foire du Trône, sauf bien sûr pour les riverains.

En 2009, la Mairie de Paris avait respecté la fermeture de ce quartier les week-ends mais, en 2010, ce dispositif n'a pas été appliqué laissant les riverains démunis face à l?afflux de véhicules dans ce secteur.

Des riverains excédés l'année dernière s'étaient déplacés au commissariat de police et il leur avait été affirmé que les dispositifs allaient être appliqués les week-ends suivants, mais ce ne fut pas le cas.

C'est pour ces raisons que nous émettons ce v?u pour que le dispositif soit réellement appliqué aux horaires demandés et ne soit pas qu'un effet d'annonce.

Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Mme Lyne COHEN-SOLAL va répondre aux deux interventions, en donnant l'avis de l'Exécutif sur les v?ux déposés par Christophe NAJDOVSKI et Valérie MONTANDON.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, je ne sais pas si vous le savez, mais c'est le 8 avril que la Foire du Trône va ouvrir ses portes, ou ses grilles si j?ose dire, et ce, jusqu'au 5 juin prochain sur la pelouse de Reuilly.

C'est une fête très populaire qui attire de nombreux Parisiens, des Franciliens et des touristes. Elle est populaire parce qu'elle est ouverte à tous les budgets et elle connaît un vrai succès, garanti déjà pendant ces huit semaines.

Nous le savons, tous les ans, nous avons le même problème à gérer : faire face à l?afflux des visiteurs dans le 12e arrondissement et dans les communes voisines. La situation est compliquée par l'existence depuis l'année dernière du chantier du tramway qui est un chantier très bienvenu sur le boulevard périphérique avec pour effet que les dessertes sont moins bonnes et que certaines places de stationnement et de passage pour les poids lourds sont indisponibles.

Notre objectif est que les visiteurs de la Foire du Trône viennent le plus possible en transport collectif d?où la mise en place de la navette 2005, que nous remplaçons cette année par un renfort de bus extrêmement important sur les deux lignes qui desservent le bois, notamment aux heures d?affluence de la foire, c'est-à-dire le soir et le week-end, avec un doublement de la fréquence des bus, vous l'avez dit. Nous allons également mettre en place des navettes vélos depuis les stations de métro et de R.E.R. pour faciliter aussi l'accès d'autres clients au plus près de la Foire du Trône.

L'arrivée du tramway et la fin des travaux sont prévus pour fin 2012-2013, nous aurons l'occasion de voir à ce moment-là comment les flux des visiteurs par transports publics se passent, et jusqu'à cette période, ce sera difficile de changer les choses. Tous les ans, Monsieur NAJDOVSKI, avec une grande régularité nous avons ce dialogue et tous les ans je vous explique qu'il est difficile d'accepter votre v?u, que nous appelons même à le rejeter parce que ce n'est pas réaliste.

Pendant huit semaines des voies sont ouvertes à la circulation, pas plus que les 8 semaines nécessaires, et comme vous je suis extrêmement contente d?apprendre que l?on va bientôt pouvoir se baigner dans le lac Daumesnil, je me prépare avec beaucoup de joie à ce moment-là, mais pour l'instant je vous assure et vous le savez très bien, les travaux du tramway nous gênent et il faut rester réalistes et donc conscients qu'il n'est pas possible d'accepter votre v?u, donc j'appellerai un vote défavorable à moins que vous le retiriez.

Madame Valérie MONTANDON, vous nous proposez de fermer à la circulation des petites rues qui sont de fait déjà soumises à des barrages filtrants de la Préfecture de Police. L'année dernière, cela n'a pas été possible à cause des concessionnaires du tramway, mais un accord a été mis en place entre la mairie du 12e et la Préfecture de police pour qu'il y ait des barrages filtrants durant une période de la journée des week-ends jusqu?à 20 ou 21 heures.

Votre v?u est sans objet et même je pense qu?il vaut mieux être pragmatique. Cela se passe déjà comme cela, et il n'est pas nécessaire d'en rajouter sur les horaires.

Ce v?u étant sans objet, je vous demanderai de le retirer, sinon nous serions obligés d'émettre un avis défavorable. Voilà ce que je voulais répondre sur ces deux v?ux.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je pense que les v?ux sont maintenus.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 41 avec un avis défavorable.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 42 avec un avis défavorable.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est également rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 94 - DVD 88.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DDEEES 94 DVD 88).