Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

124 - 2011, Vœu déposé par le groupe PCF/PG relatif au centre de santé Stalingrad dans le 19e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2011



 

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. Nous allons passer maintenant au v?u n° 67 qui est relatif au centre de santé Stalingrad dans le 19e arrondissement, qui a été déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche.

Je donne la parole à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Merci, Madame la Maire.

Ce v?u porte effectivement sur le centre de santé Stalingrad dans le 19e arrondissement. C'est le centre de santé de la C.R.A.M.I.F. situé au 3, rue du Maroc. C?est un centre de santé qui joue un rôle très utile dans cette partie du territoire parisien où la difficulté d?accès aux soins de la population n?est plus à démontrer.

Or, ce centre précisément fait l'objet d'une politique de réduction des personnels et de baisse des activités de soins proposées particulièrement manifeste.

Ainsi, à la suite de la réduction du nombre de personnels, les soins infirmiers ne sont plus dispensés à présent le samedi matin, malgré la très forte fréquentation du centre sur ce créneau horaire.

C'est la raison pour laquelle nous déposons ce v?u qui vise à ce que le Maire de Paris alerte le directeur général de la C.R.A.M.I.F. sur le fait que ces réductions de personnel vont à l'encontre des besoins en matière de santé sur cette partie du territoire parisien.

Je vous remercie.

(M. Christophe GIRARD, adjoint, remplace Mme Fabienne GIBOUDEAUX au fauteuil de la présidence).

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Pour vous répondre, M. le député maire adjoint, Jean-Marie LE GUEN.

M. Jean-Marie LE GUEN, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Evidemment, une réponse favorable !

Je regrette d?ailleurs, d?une façon plus générale, la situation de ce centre CRAMIF? Il y a des problèmes internes en ce moment, l'arrivée d?un nouveau directeur, mais, en plus, il est assez tourné vers lui-même, insuffisamment ouvert sur l'extérieur, et je regrette qu'il ne soit pas intégré - c'est un des rares centres de santé qui n'est pas intégré - dans la réflexion que nous conduisons sur l?avenir des centres de santé à Paris et donc nous allons leur proposer une plus grande articulation avec l?ensemble des autres acteurs parisiens.

Nous avons à c?ur aujourd'hui de mettre en place une politique d'articulation et de développement des politiques de santé, dans le respect du pluralisme des intervenants, et je pense que ce centre, qui est un centre très important en termes quantitatifs, dans un quartier qui est, pour nous, un quartier stratégique en matière d'offre de santé, soit amené, en collaboration avec les autres, à se développer, à se moderniser, à avoir une politique médicale qui soit plus directement ciblée, bref, qu'il participe de l'esprit que nous essayons d'animer aujourd'hui sur les centres de santé à Paris.

Favorable donc, bien sûr !

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Avis favorable émis par M. LE GUEN.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2011, V. 84).