Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

133 - 2011, DJS 179 - Signature d'une convention avec "Paris Foot Gay" (3e) pour l'attribution d'une subvention. Montant : 30.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2011



 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DJS 179. Il s'agit de la signature d'une convention avec "Paris Foot Gay", pour l'attribution d'une subvention de 30.000 euros.

La parole est à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Effectivement, nous nous sommes inscrits sur ce projet de délibération, et Jean VUILLERMOZ, qui est bien là, me répondra.

L?homophobie dans le football est un phénomène particulièrement grave. Elle s'exprime trop souvent dans le monde du foot avec la plus grande décontraction et une parfaite impunité, comme si ces atteintes graves au respect des personnes n'étaient après tout qu'une tradition sans conséquences.

Récemment encore, une banderole à caractère homophobe a été déployée dans le stade vélodrome à Marseille. Cet événement nous rappelle l'importance du combat quotidien contre l'intolérance et les discriminations, où qu?elles soient. Parce que l?homophobie, tout comme le racisme, l?antisémitisme, la xénophobie, est un vecteur d?exclusion incompatible avec le vivre ensemble que nous entendons développer à Paris.

Celles et ceux qui consacrent leur temps et leur énergie à la combattre méritent plus que jamais notre soutien.

C'est le cas du "Paris Foot Gay", présidé par l'excellent Pascal BRETHES, qui multiplie inlassablement les actions de toutes sortes pour mettre fin aux discriminations dans le sport, et plus particulièrement dans le football.

Le "Paris Foot Gay" est aussi une association sportive qui encadre une pratique régulière du foot à Paris à destination d?un public amateur, et sans discriminations.

Attribuer une subvention au "Paris Foot Gay", ce n'est pas seulement subventionner un club de sport, c'est faire le choix d'investir notre ville dans ce combat ; c'est aussi permettre l'établissement, comment entend le faire le "Paris Foot Gay" avec cette subvention, d?une formation sur les discriminations à destination de l'ensemble des acteurs du monde du football. C?est contribuer à construire un réseau important de lutte contre les discriminations dans le sport avec le ministère des Sports, la Ligue de football professionnel, la F.F.F., mais aussi le "M.R.A.P.", "S.O.S. Racisme" et "Ni putes ni soumises".

Enfin, c'est donner une voix au football parisien dans des événements nationaux, voire européens, tel que la journée nationale de lutte contre l?homophobie dans le football, la rencontre des associations européennes luttant contre l?homophobie dans le football ou encore la conférence annuelle de l?U.E.F.A. sur les discriminations.

Cette démarche importante nécessite un investissement plein et entier de notre ville. C'est le sens de cette subvention de 30.000 euros qui fait d'ailleurs suite à un amendement que le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche avait fait voter lors du dernier vote du budget.

Je suis donc particulièrement satisfait de ce projet de délibération, et mon groupe le votera avec beaucoup d'enthousiasme.

Je vous remercie.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à M. Jean VUILLERMOZ.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Je partage tout ce qui vient d'être dit. Nous allons donc, comme c'est prévu, signer la charte contre l?homophobie dans le sport très prochainement, à la Mairie de Paris.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 179.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2011, DJS 179).