Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

101 - 2011, Vœu déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif au citoyen d’honneur de la Ville de Paris, HU JIA.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2011



 

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 92 dans le fascicule, déposé par le groupe E.E.L.V.A., relatif à la situation du citoyen d?honneur de la Ville de Paris, Hu JIA.

Je donne la parole à M. Sylvain GAREL.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Madame la Maire.

Effectivement, Hu JIA est citoyen d?honneur de notre Ville depuis le début de cette mandature.

Nous sommes très inquiets parce que, ces derniers mois, les nouvelles concernant sa santé se sont dégradées. Il n?a toujours pas été bien sûr libéré et on craint maintenant qu?il ait une grave maladie du foie.

On sait qu?il ne peut pas avoir de soins à la hauteur de ses problèmes de santé dans la prison où il purge cette peine de trois ans et demi de prison pour incitation à la subversion du pouvoir d?État.

Nous demandons une nouvelle fois au Maire de Paris qui l?a déjà fait, nous l?en remercions, de réintervenir auprès des autorités chinoises pour faire pression, pour qu?Hu JIA soit libéré ou, au moins, soit mis dans une situation où il puisse se soigner parce que nous ne voudrions pas que, dans quelques mois, la cause de la liberté en Chine ait un nouveau martyr.

C?est une demande très pressante au Maire de Paris et surtout aux autorités chinoises à travers lui : qu?elles libèrent Hu JIA ou, au moins, qu?elles le laissent se soigner normalement.

Merci.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur GAREL.

Je donne la parole à M. SCHAPIRA pour vous répondre.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - L?objet de ce v?u est simple est clair : apporter notre soutien à celui que nous avons souhaité faire citoyen d?honneur de la Ville en 2008, Hu JIA, cyber-dissident, emprisonné depuis décembre 2007, comme sa femme.

Relayés en cela par de nombreuses O.N.G. dont ?Reporters sans frontières?, nous en appelons aux autorité chinoises pour obtenir sa libération pour des raisons médicales et humanitaires, comme vient de le dire le président GAREL, Hu JIA souffrant d?une cirrhose du foie et dont l?état de santé se dégrade.

Nous exprimons notre inquiétude et notre solidarité à son épouse.

Simplement, il est vrai que nous demandons évidemment ce que vous souhaitez, le Maire de Paris écrira à l?ambassadeur. Nous sommes évidemment très inquiets de la situation qui est la sienne.

Vous pouvez être assurés que le Maire de Paris fera le nécessaire auprès de l?ambassadeur, sans grand espoir peut-être mais, sait-on jamais, notamment en cette période d?année du lapin, puisque nous fêtons tous les ans le Nouvel an chinois.

Il y a eu les défilés dans le 13e, il y en aura un la semaine prochaine sur le parvis de l?Hôtel de Ville. C?est dans cette période-là qu?il faut le faire, notamment.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Monsieur GAREL, rapidement ?

M. Sylvain GAREL. - Juste un mot.

Effectivement, on peut craindre que les autorités chinoises ne nous écoutent pas, pas uniquement parce que c?est l?année du lapin mais aussi peut-être parce qu?elles ont vu les images de ce qui se passe en Tunisie et en Égypte, et que cela pourrait peut-être aussi un jour se passer à Pékin.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Monsieur SCHAPIRA, c?est un avis favorable ?

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Oui.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe, présidente. - Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe E.E.L.V.A., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2011, V. 48).