Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

57 - 2011, Vœu déposé par le groupe E.E.L.V.A. relatif à l’adhésion de la Ville de Paris à l’association “Elu-es contre les violences faites aux femmes”.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2011



 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 47 dans le fascicule, déposé par le groupe E.E.L.V.A., relatif à l?adhésion de la Ville de Paris à l?association ?Elu-es contre les violences faites aux femmes?.

La parole est à M. Jacques BOUTAULT, qui est un non-violent.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Merci.

Et un féministe? J?essaie, en tout cas.

La lutte contre les violences faites aux femmes a été déclarée grande cause nationale pour l?année 2010. Encore aujourd?hui, en France, 140 femmes succombent sous les coups de leur compagnon par an, soit une femme tous les deux jours et demi.

La violence faite aux femmes se différencie des autres en ce sens qu?elle s?exerce sur les femmes en raison même de leur sexe. Cela va de la violence physique au viol, à la domination psychologique. Mais la violence faite aux femmes, c?est aussi la violence sociale, l?exploitation domestique, les blagues sexistes.

Nous devons tous nous sentir concernés, les hommes en particulier.

En adhérant à l?association ?Elu-es contre les violences faites aux femmes?, Paris affichera sa volonté très forte de combattre la violence qui s?exerce contre les femmes, la violence comme outil de domination, et démontrera son engagement sans faille pour l?égalité hommes/femmes et son action contre le sexisme.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci ! Une minute pile !

Pour répondre, la parole est à Mme Fatima LALEM.

Mme Fatima LALEM, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Monsieur Jacques BOUTAULT.

Vous connaissez notre détermination et notre action continue, celle du Maire de Paris, pour lutter contre les violences faites aux femmes et vous avez raison de rappeler les indicateurs qui font que l?on est face à un fléau social qui devrait concerner tout un chacun, hommes et femmes.

Pour ce qui concerne cette association, je partage également l?appréciation que vous en faites et je crois que vous saisissez l?occasion de valoriser son action. C?est une association que nous avons soutenue dès sa création, on l?a aidée par des financements sur plusieurs années, le dernier en date est de 2008, 10.000 euros, pour lui permettre de mener des actions de sensibilisation. Elle fait réellement partie de ce réseau des 20 associations partenaires.

C?est pourquoi j?ai accepté de donner un avis favorable, bien que, chers collègues, votre v?u est quelque peu prématuré pour ce qui est de l?adhésion, puisque, sur le principe, j?avais donné oralement mon accord mais j?attends toujours de recevoir une demande dûment formalisée de la part de cette association pour pouvoir l?étudier dans les meilleurs délais.

Malgré tout, au regard de la force de votre intervention et de l?intérêt à soutenir encore plus et toujours les associations qui luttent contre les violences faites aux femmes, je donnerai un avis favorable.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Parfait !

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe E.E.L.V.A., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l?unanimité. (2011, V. 20).