Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

53 - 2011, DPVI 1 - Signature du plan local d’application de la charte nationale d’insertion de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2011



 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DPVI 1 relatif à la signature du plan local d?application de la charte nationale d?insertion de l?Agence nationale de Rénovation urbaine.

La parole est à M. Julien BARGETON, pour cinq minutes.

M. Julien BARGETON. - C?est juste pour insister sur ce projet de délibération.

Lorsque nous menons des projets, des grands travaux, on a tendance à insister sur l?objectif final d?intérêt général d?embellissement urbain, mais pas forcément sur ce qui se passe pendant.

Dans ce qui se passe pendant, on a plutôt tendance à voir parfois l?aspect négatif, c?est-à-dire la difficulté pour les habitants, les difficultés liées à des chantiers, etc., mais il est important aussi de considérer que l?objectif d?intégration et d?insertion, pendant les chantiers eux-mêmes, est très important, et c?est l?objet de cette convention.

Je crois que, lorsque nous menons ce genre de travaux, l?objectif d?intérêt général que nous poursuivons doit également irriguer les travaux, l?opération elle-même.

Il faut qu?il y ait un lien entre cette volonté de modifier la ville, d?améliorer les quartiers et aussi que cet objectif puisse se sentir dans l?opération elle-même, notamment en permettant l?insertion des jeunes.

On sait que dans les quartiers en difficulté, concernés par ces opérations urbaines (le 18e, le 19e, le 20e arrondissement par exemple), beaucoup de jeunes notamment ont besoin de travail et d?insertion.

La mission d?information et d?évaluation pour l?emploi des jeunes, à laquelle j?avais participé, avait insisté sur la nécessité de développer les cahiers des charges qui permettent d?assurer l?insertion des jeunes et leur formation professionnelle à l?occasion d?opérations urbaines.

Nous en avons ici un exemple avec cette convention et je tenais à le souligner.

Merci beaucoup.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur BARGETON, triplement merci puisque vous avez parlé 1 minute 34 au lieu de cinq.

Pour vous répondre, la parole est à Mme STIEVENARD.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Je remercie M. Julien BARGETON pour la pertinence de ses propos.

Il me donne l?occasion d?insister sur l?importance que nous accordons à l?insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l?emploi (jeunes, femmes, seniors) dont le taux de chômage est élevé dans nos quartiers ?politique de la ville?.

Comme vous l?avez fort bien dit, les projets de rénovation urbaine menés dans un certain nombre de sites font l?objet de conventions entre la Ville et l?Agence nationale de Rénovation urbaine. Ce sont autant d?opportunités majeures pour favoriser l?insertion de nos publics.

Par conséquent, des clauses d?insertion sont insérées dans les marchés publics, ce qui est prometteur et porteur d?avenir pour les personnes que nous accompagnons.

Quatre sites font l?objet d?une convention entre la Ville et l?A.N.R.U. :

- Bédier dans le 13e arrondissement ;

- Pouchet, Montmartre, Clignancourt dans les 17e et 18e arrondissements ;

- la Goutte d?Or dans le 18e ;

- la résidence Michelet dans le 19e arrondissement ;

- ainsi que le site de Saint-Blaise dans le 20e arrondissement, au titre d?un conventionnement local avec la délégation parisienne de l?A.N.R.U.

Je sais à quel point l?équipe municipale du 20e arrondissement est attentive à ce qui se passe, à juste titre, dans ce quartier Saint-Blaise.

Les maîtres d?ouvrage s?engagent formellement à respecter des objectifs précis en matière d?insertion.

En 2010, environ 105.000 heures d?insertion ont déjà été réalisées et, pour améliorer encore ces résultats, et parallèlement à la signature de ce plan local, la Ville vient de réorganiser son dispositif d?accompagnement des maîtres d?ouvrage en faveur des clauses d?insertion.

Les maîtres d?ouvrage peuvent désormais s?appuyer sur le P.L.I.E. Paris Nord-Est, Plan Local d?Insertion par l?Economie pour les secteurs Clignancourt, Montmartre, Goutte d?Or, Michelet et Saint-Blaise ; sur la Maison de l?Emploi de Paris dans le secteur de la porte Pouchet et sur la Maison du Développement économique et de l?Emploi du 13e pour le secteur Bédier.

Comme vous le voyez, l?engagement de la Ville est indispensable pour traiter cet aspect majeur de la politique de la ville à Paris.

Je vous invite donc à voter ce projet de délibération.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 1.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2011, DPVI 1).