Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

28 - 2011, DDEEES 13 - Signature d’un protocole avec Emmaüs Défi sur le marché Riquet (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2011



 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet DDEEES 13 relatif à la signature d?un protocole avec Emmaüs Défi sur le marché Riquet, dans le 19e arrondissement.

La parole est au maire du 19e arrondissement, M. Roger MADEC, et c?est Mme Seybah DAGOMA qui répondra.

M. Roger MADEC, maire du 19e arrondissement. - Je tiens à saluer l?accord qui a été enfin concrétisé entre la Ville de Paris et l?association Emmaüs Défi pour la réouverture et l?exploitation de l?ancien marché Riquet, dans le 19e arrondissement.

L?aboutissement de cette démarche que la mairie du 19e a soutenue dès son origine permettra d?engager une dynamique qui me paraît exemplaire à plus d?un titre.

Tout d?abord, cet accord assure une nouvelle vie à un marché tombé en désuétude depuis de très nombreuses années et fermé maintenant depuis près de 18 mois pour des raisons de sécurité importantes.

Avec l?installation d?Emmaüs Défi, c?est une nouvelle activité qui démarre avec un succès que l?on peut déjà mesurer par la fréquentation tant du boulevard Jourdan que de la boutique qui est déjà ouverte au ?104?.

Il s?agit d?un projet ambitieux d?écologie urbaine appliquée. En effet, Emmaüs Défi récoltera dans tout Paris des objets abandonnés ou auparavant confiés aux encombrants pour leur destruction et leur donnera ainsi une seconde vie.

Travail salarié de collecte, reconditionnement et vente au public : nous sentons là tout un enjeu, celui du ?jeter utile? et du réemploi, et toute l?utilité d?une démarche qui va à l?encontre des excès de la consommation à tout crin.

Tout cela paraît essentiel pour faire de Paris le laboratoire d?une ville durable.

Par ailleurs, l?arrivée d?Emmaüs Défi au marché Riquet va dynamiser davantage encore le secteur déjà très bien portant dans le 19e de l?économie sociale et solidaire.

De ce point de vue, Emmaüs offre des garanties solides, notamment basée sur leur expérience et leur savoir-faire, accompagnement des personnes très éloignées de l?emploi, activités d?insertion, création et application de dispositifs sociaux innovants, téléphonie mobile solidaire en particulier.

La création d?activités se traduira de façon pratique par de la création d?emplois durables et adaptés à un public dont on sait toute les difficultés que rencontrent les structures sociales pour les accompagner efficacement.

La réouverture du marché Riquet permettra en outre de renforcer l?animation sur le quartier, et je compte sur Emmaüs Défi pour accroître rapidement ces jours d?ouverture au public et pour nouer des partenariats dynamiques avec l?association de commerçants du secteur.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur MADEC.

Je donne la parole à Mme Seybah DAGOMA.

Mme Seybah DAGOMA, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, je remercie Roger MADEC pour son intervention, parce que cette délibération constitue une étape importante dans la politique en faveur de l?économie sociale et solidaire.

Comme vous le savez, l?insertion des publics les plus éloignés de l?emploi est au coeur de nos préoccupations car nous avons une conviction, c?est que nul n?est inemployable.

Emmaüs Défi, rattaché au groupe Emmaüs France, est un partenaire fondamental pour l?insertion des publics les plus éloignés de l?emploi, et en particulier pour les sans domicile fixe. Cette structure emploie en effet ces personnes autour de l?activité de collecte, de tri et de vente d?objets, de meubles ou de vêtements.

Avec ce projet de délibération, nous passons à deux bric-à-brac dans le 19e arrondissement, conformément à la convention que nous avons signée, notamment un bric-à-brac au 104, rue d?Aubervilliers, qui a fortement contribué à animer le lieu culturel et à l?ouvrir sur le quartier et à ses habitants.

La délibération d?aujourd?hui vise à approuver le protocole d?accord entre notre Ville et Emmaüs qui permet l?ouverture à l?automne 2011 du plus grand centre francilien d?insertion, avec 2.230 mètres carrés, dont 1.000 mètres carrés pour la vente sur le site du marché Riquet.

Avec ce site qui remplace, comme Roger MADEC l?a mentionné, le site du boulevard Jourdan, nous pensons passer de 80 à plus de 180 personnes en insertion.

Comme mentionné, la Ville consentira un contrat d?occupation du domaine public administratif pour une durée de 25 ans. Nous proposons de reconduire la redevance variable et adoptée au ?104?, égale à 3 % du chiffre d?affaires réalisé sur le site quand celui-ci est supérieur à 7 millions. Je souligne que France Domaine Paris a donné son accord.

Enfin, je précise que la mise en ?uvre de cet accord sera l?occasion d?utiliser le nouveau dispositif ?premières heures? voté en décembre 2010 par notre Assemblée, qui permet une remise au travail progressive et un volume d?heure croissant.

Pour toutes ces raisons, je remercie le maire du 19e et son équipe, les services de la Ville, et en particulier la DEEES et la DU, le président et le directeur d?Emmaüs Défi et leurs équipes, ainsi que les membres de mon cabinet qui ont travaillé d?arrache-pied pour la réussite de ce projet solidaire et innovant.

Merci de votre attention.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, et merci à vous, Madame DAGOMA, qui avez poussé et réussi si bien ce projet.

La parole est à M. GAREL pour une explication de vote.

M. Sylvain GAREL. - D?abord pour vous dire que nous allons voter cette délibération qui nous semble tout à fait intéressante puisqu?elle allie écologie et social, et c?est pour nous extrêmement important.

Dire aussi que cette prise de conscience qui se développe sur la récupération doit maintenant s?étendre à la création de carrés pour les biffins qui doivent s?inscrire dans la poursuite de cette politique écologique et sociale.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GAREL.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 13.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2011, DDEEES 13).

Merci pour eux.