Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

43 - 2011, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à un risque de pollution lié aux activités d’E.R.D.F.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2011



 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons maintenant à la 4e Commission et allons examiner le v?u référencé n° 37 dans le fascicule, déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, relatif à un risque de pollution lié aux activités d?E.R.D.F.

Je donne la parole à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u est effectivement relatif à un risque de pollution liée aux activités d?E.R.D.F. Tout récemment, une opération de pompage a eu lieu, fin janvier, dans une galerie souterraine de câbles électriques inondée, située au 41 boulevard Diderot dans le 12e arrondissement, qui appartient à E.R.D.F. Paris. Or, ces câbles seraient porteurs de PCB, un agent toxique proche des dioxines, lesquelles, nous le savons, ont des effets nocifs sur l?homme au niveau hormonal, immunitaire, ainsi qu?un caractère cancérigène certain. Lors de cette opération de pompage, ce qui nous inquiète, c?est que l?eau polluée au contact des câbles aurait été évacuée dans les égouts de Paris sans aucune précaution.

La C.G.T. d?E.R.D.F. a contacté à plusieurs reprises la direction de l?entreprise, sans avoir de réponse susceptible de les rassurer.

(M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, remplace M. le Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

C?est la raison pour laquelle nous présentons ce v?u qui vise à ce que le Maire interpelle la direction d?E.R.D.F. sur ces opérations.

Je vous remercie.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - La parole est à Mme Anne LE STRAT.

Mme Anne LE STRAT, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Quelques éléments de réponse à la légitime interpellation de Ian BROSSAT pour son groupe.

Vous avez raison de rappeler que les PCB ont été très largement utilisés, notamment dans les câbles et qu?ils sont extrêmement polluants pour la ressource en eau. Vous avez aussi raison de rappeler que les questions sanitaires, notamment pour le personnel, doivent être toujours prises en compte dans nos différentes activités.

Donc, considérant le principe de précaution qu?il est nécessaire d?appliquer et au vu des légitimes interrogations du personnel, nous allons demander à E.R.D.F. une analyse des eaux résiduelles de la galerie par un laboratoire agréé, afin de rechercher la présence éventuelle de PCB en quantité anormale. Nous allons également rappeler à E.R.D.F. que tout déversement anormal à l?égout d?eau susceptible de contenir une pollution industrielle doit être évidemment soumis à l?accord préalable du Service de l?Assainissement de Paris, donc à la SAP, selon le Code de la santé publique et que la vidange de la galerie ne pourra être entreprise que lorsque les résultats d?analyse auront été communiqués à la SAP et après accord de cette dernière.

Après ces éléments portés au débat, je demande aussi à ce que l?Assemblée délibérante puisse émettre un avis favorable sur ce v?u.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2011, V. 14).