Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

29 - 1998, DVD 51 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec la Compagnie des entrepôts et magasins généraux de Paris une convention pour la création d'un accès sur le carrefour formé par les rues Curial, de Cambrai et Alphonse-Karr dans le cadre de l'opération " Pont de Flandre " (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1998


M. Patrick TRÉMÈGE, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous passons à l'examen du projet de délibération DVD 51 autorisant M. le Maire de Paris à signer avec la Compagnie des entrepôts et magasins généraux de Paris une convention pour la création d'un accès sur le carrefour formé par les rues Curial, de Cambrai et Alphonse-Karr dans le cadre de l'opération " Pont de Flandre ", dans le 19e.
La parole est à Mme SCHNEITER.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, dans le cadre de l'opération " Pont de Flandre ", la Compagnie des entrepôts et magasins généraux de Paris demande à la Ville de Paris l'autorisation de créer un second accès au carrefour des rues Curial, de Cambrai et Alphonse-Karr. Cet accès permettra, par la suite, de créer une nouvelle voie publique rejoignant le boulevard Macdonald.
La création de ce nouvel accès nécessite, outre un réaménagement du carrefour, le percement du talus de la Petite ceinture et la création d'un pont rail, ce qui préserve la continuité de la Petite ceinture.
En revanche, depuis 1995, en raison de l'opération " Pont de Flandre ", les circulations ferroviaires sont limitées. La mise en gabarit de la rue de Flandre et la reconstruction du pont sont toujours en attente.
Pour combien de temps ?
Pour faire des économies sur ces deux chantiers et pour limiter la durée d'immobilisation de la Petite ceinture, et pour réduire les nuisances, ne vaudrait-il pas mieux faire l'ensemble des travaux de l'opération " Pont de Flandre " en une seule tranche ?
Enfin, j'aimerais savoir combien de temps les voies de la Petite ceinture seront immobilisées en raison de ces travaux ?
M. Patrick TRÉMÈGE, adjoint, président.- Merci, Madame SCHNEITER.
Pour répondre à l'intervenant, je donne la parole à M. PLASAIT.
M. Bernard PLASAIT, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Je voulais dire simplement à Mme SCHNEITER qu'il ne faut pas qu'il y ait de confusion.
D'un côté, il s'agit d'un aménagement de carrefour, destiné à donner l'accessibilité aux Magasins généraux et à améliorer la circulation dans le secteur.
De l'autre côté, le projet de l'avenue de Flandres est en cours de réalisation.
La dernière phase qui n'est pas encore budgétée consistera, comme elle le sait, à élargir le pont de Flandres. Les travaux seront réalisés par la S.N.C.F. C'est elle qui sera en mesure de donner les conditions d'utilisation de la Petite ceinture pendant les travaux.
M. Patrick TRÉMÈGE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 51.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mme SCHNEITER s'étant abstenue. (1998, DVD 51).