Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au risque nucléaire en Ile-de-France.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mars 2011 [2011 V. 80]



 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 12 avril 2011.

Reçue par le représentant de l?Etat le 12 avril 2011.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine implantée dans le département de l?Aube, à 50 km au nord-ouest de Troyes et à 105 km au sud-est de Paris, dotée de deux unités de production de 1300 MW chacune et qui a été mise en service à la fin de l?année 1987;

Considérant la toxicité des produits de fission qui pourraient être relargués suite à un accident nucléaire (iode 131, césium 137, strontium 90, etc.), y compris dans des zones très éloignées de la centrale, et leur période qui peut atteindre plusieurs millions d?années induisant une pollution à très long terme ;

Considérant que le Dossier Départemental des Risques Majeurs de Paris ne prend pas en compte le risque nucléaire lié aux centrales proches de l?Ile-de-France et que le Plan Particulier d?Intervention de la centrale de .Nogent-sur-Seine ne concerne que les communes proches dé l?installation (quelques km) ;

Considérant le rapport de I?ASN de 2009 (Cf. annexe) qui souligne les insuffisances en matière de confinement et de risque incendie, et indique que malgré plusieurs rappels les travaux n?ont toujours pas été effectués ;

Considérant que les comprimés d?iodure de potassium sont distribuées à titre prophylactique aux familles et aux collectivités dans le seul rayon de 10 km autour de chaque centrale nucléaire ;

Considérant que l?Organisation Mondiale de la Santé préconise la distribution de pastilles d?iode dans un rayon de 500 km autour de chaque centrale nucléaire ;

Considérant que 14 centrales nucléaires sont situées à moins de 500 km de l?agglomération parisienne qui compte 11,6 millions d?habitants ;

Considérant la délégation municipale d?information de la Ville de Paris sur la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, mise en place en 1990 ;

Considérant l?opinion des Français vis-à-vis du nucléaire, qui sont favorables à 70% à un arrêt immédiat ou progressif du nucléaire en France (sondage IFOP - mars 2011)

Aussi, sur proposition de Yves CONTASSOT, Sylvain GAREL, Jacques BOUTAULT, Denis BAUPIN, Véronique DUBARRY, René DUTREY, Danielle FOURNIER, Fabienne GIBOUDEAUX, Katia LOPEZ, Christophe NAJDOVSKI et des éluEs du groupe Europe Ecologie - Les Verts et Apparentés,

Emet le voeu que :

- la Ville de Paris relance la délégation municipale d?information sur la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine sous forme d?une commission locale de sécurité sur les risques nucléaires liés à la centrale de Nogent-sur-Seine

- une délégation d?éluEs du Conseil de Paris puisse visiter la Centrale et ait accès à l?ensemble des documents relatifs à la sécurité ;

- une information soit fournie aux ParisienNEs via paris.fr sur les risques encourus et sur les méthodes de prévention en cas d?accident nucléaire ;

- la Ville de Paris demande à la préfecture de zone d?élaborer un plan d?intervention dédié au risque nucléaire organisant les secours, l?information des populations et les conditions d?accès des parisienNEs et de l?ensemble des francilienNEs aux pastilles d?iodure de potassium en cas de catastrophe majeure.