Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux conditions d’accueil du public déposant plainte dans les commissariats du 18e.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mars 2011 [2011 V. 78]



 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 11 avril 2011.

Reçue par le représentant de l?Etat le 11 avril 2011.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant que les services de police du 18e prennent tous les jours en moyenne plus de 50 plaintes sur 3 sites : le commissariat central de la rue de Clignancourt, celui de la rue de la Goutte d?or et de la rue Marcadet.

Considérant que cette activité est particulièrement importante pour un arrondissement de 197 000 habitants

Considérant que les habitants de notre arrondissement qui veulent porter plainte auprès de la Police se heurtent aujourd?hui à un nombre croissant de difficultés :

- L?attente avant d?être reçu par un policier peut parfois dépasser 2 heures

- L?audition de la plainte donne lieu à de multiples incidents techniques : dysfonctionnement du réseau informatique interne ou externe, panne d?imprimante, manque d?encre

- Caractère rudimentaire ou insuffisant des conditions matérielles d?accueil du public et de travail pour les fonctionnaires de police : étroitesse des locaux, manque de sièges, usure générale des peintures et du mobilier.

Considérant que cette dégradation du service public résulte de choix budgétaires nationaux qui se traduisent localement par une réduction intolérable des moyens humains et matériels. Cette évolution suscite l?exaspération des usagers dont certains renoncent à porter plainte ou se trouvent dans l?obligation de reporter à plus tard leur déposition. Mais elle a aussi pour effet de décourager les policiers qui ne peuvent plus remplir leur mission dans des conditions convenables.

C?est pourquoi sur la proposition des éluEs du groupe Europe Ecologie - Les Verts et Apparentés, des éluEs du groupe Socialiste, Radical de Gauche et Apparentés, des éluES du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche,

Demande au Préfet de Police :

1°) d?augmenter les effectifs accordés au commissaire central du 18ème pour qu?il puisse remplir normalement sa mission de réception des plaintes sans appauvrir les effectifs engagés dans les missions de sécurité.

2) d?augmenter les moyens budgétaires (fournitures en papeterie, outil informatique, entretien des locaux) des commissariats pour que ceux-ci soient en mesure d?améliorer les conditions d?accueil du public et de travail des fonctionnaires de Police.

3) d?envisager des travaux importants de l?ensemble du Rez-de-chaussée du commissariat central de la rue de Clignancourt afin d?améliorer les conditions de travail des fonctionnaires et d?accueil du public et mettre ainsi fin aux bureaux aveugles.

4) de mettre en oeuvre des travaux de réfection des peintures et de respect des conditions de confidentialité pour la prise de plainte des usagers rue Marcadet. De redonner une fonction policière aux locaux de l?ancienne unité de police de quartier de la rue Raymond Queneau, locaux actuellement vides et non entretenus, comme s?en plaignent les riverains, plainte relayée par Myriam El Khomri dans un courrier qui vous a été adressé le 18 février dernier.