Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2011
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris Hu Jia.

Déliberation/ Conseil municipal/ Février 2011 [2011 V. 48]



 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 18 février 2011.

Reçue par le représentant de l?Etat le 18 février 2011.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

M. Hu Jia, courageux militant des droits de l?homme en Chine, qui s?est vu décerné en août 2008 le titre de Citoyen d?Honneur de la Ville de Paris, ainsi que la même année le ?Prix Sakharov pour la liberté de pensée? par le Parlement européen.

M. Hu Jia est actuellement dans un état de santé préoccupant.

Emprisonné depuis avril 2008, M. Hu Jia purge une peine de trois ans et demi de prison pour ?incitation à la subversion du pouvoir d?Etat? alors même qu?il est gravement malade depuis plusieurs mois.

Le 17 janvier dernier, son épouse, Mme Zeng Jinyan, a lancé un nouvel appel auprès des autorités chinoises pour demander sa libération conditionnelle pour raisons médicales.

Souffrant d?une cirrhose du foie, M. Hu Jia avait été hospitalisé une première fois en mars 2010 et l?appel de son épouse auprès des autorités de son pays était resté lettre morte. Les élu Es du groupe Europe Ecologie-Les Verts & apparentés avaient à cette occasion écrit au Maire de Paris pour lui demander d?adresser, au nom du Conseil de Paris, un message aux autorités chinoises afin d?exprimer le soutien des éluEs parisiens aux demandes de libération de M. Hu Jia.

Lors d?une visite récente à son époux à sa prison à Pékin, Mme Zeng Jinyan a constaté avec inquiétude une sévère détérioration de l?état de santé de son époux. Ce dernier est apparu fatigué, s?est évanoui et souffre de forte douleurs abdominales.

Son état de santé nécessite éventuellement une intervention médicale ainsi qu?un traitement impossible en milieu carcéral.

Aussi, Mme Zeng Jinyan a demandé le 17 janvier dernier au gouvernement chinois sa libération conditionnelle pour permettre un traitement médical, demandant également que les copies des rapports médicaux lui soient transmises.

La demande est restée vaine pour l?heure.

Sur la proposition de M. Sylvain GAREL et des éluEs du groupe Europe Ecologie-Les Verts et Apparentés,

Emet le voeu :

Que par un message à l?Ambassadeur de la République populaire de Chine en France, M. le Maire de Paris, au nom des éluEs du Conseil de Paris, exprime notre inquiétude sur l?état de santé de M. Hu Jia, réitère notre sympathie et notre soutien à M. Hu Jia et à son épouse Mme Zeng Jinyan et demande sa libération.