Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

115 - VI - Questions des élus non-inscrits.99-557 Question de Mme Martine BILLARD, élue "Les Verts", à M. le Maire de Paris concernant la collecte du papier dans les bureaux de la Mairie de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1999


Libellé de la question :
"La Direction de la Protection de l'Environnement fournit des grands sacs à papier. Ces sacs, recyclables, portent la mention suivante "Avec vos vieux papiers on refait du papier neuf" - Merci de nous aider - Fini le gaspillage, destination recyclage" d'un côté et un dessin de l'autre côté avec la mention suivante "Je suis le sac à papier - Remplissez-moi ! Papier sauvé - environnement protégé". Ces sacs peuvent être obtenus en faisant preuve d'obstination.
Or, après enquête, il s'avère que tout ceci n'est qu'une immense mascarade. En effet, ces sacs, une fois remplis de papier, sont consciencieusement déversés dans les poubelles "classiques" et partent ainsi alimenter les incinérateurs.
Pourtant la production de papiers à jeter dans une administration de la taille de la Ville de Paris est particulièrement importante. Il serait donc tout à fait judicieux de mettre en place une collecte sélective entraînant un recyclage des sacs papiers ainsi remplis.
La situation actuelle n'a pour résultat que de ridiculiser la collecte sélective, de démotiver les employés de la Ville de Paris et d'entraîner un coût supplémentaire par l'achat de ces sacs papiers à la société Saint-Gobain.
Mme Martine BILLARD s'étonne donc d'autant d'hypocrisie et demande à M. le Maire de Paris :
1°) de bien vouloir expliquer l'intérêt de cette opération ;
2°) de mettre en place une réelle collecte de papiers dans les services de la Ville de Paris liée au recyclage de ces papiers."
Réponse (M. Patrick TRÉMÈGE, adjoint) :
"La collecte des papiers dans les services municipaux a été mise en place il y a une dizaine d'années. C'est dans ce cadre que le "service ménage" de la Ville sollicite les services techniques de la Propreté de Paris pour la mise à disposition de sacs papiers Kraft réutilisables. Ainsi 500 sacs sont-ils distribués annuellement à ce service.
Ces "sacs à papier" recyclables sont ramassés par le personnel chargé de nettoyer les bureaux. Leur contenu est déversé dans les conteneurs prévus à cet effet, eux mêmes vidés dans le cadre d'une collecte spécifique. Les papiers usagés font donc bien l'objet d'un tri sélectif et peuvent être recyclés : 277 tonnes ont ainsi été récupérées et valorisées en 1998.
Cependant, certains bâtiments municipaux ne sont pas encore dotés de conteneurs ad hoc, ce qui rend dès lors le recyclage impossible. Cela devrait bientôt ne plus être le cas, d'autant plus que, dans le courant du 2e trimestre 2000, une campagne d'information auprès des personnels des administrations parisiennes sensibilisera les agents et l'encadrement à l'intérêt du recyclage des papiers qu'ils consomment et les incitera à solliciter de façon systématique l'attribution des "sacs à papier". La collecte de ces sacs sera bien entendu organisée par les Services techniques de la Propreté de Paris qui veilleront à leur acheminement vers un centre de recyclage.
Il faut enfin noter que la collecte des papiers bureaux de la Mairie de Paris a vocation à être intégrée dans la collecte des papiers cartons des professionnels, beaucoup plus large puisque touchant des milliers d'entreprises parisiennes, qui sera organisée en parallèle avec le développement des collectes sélectives des déchets valorisables des ménages, prévu dès 2000 et dont l'extension à tout Paris sera réalisée en 2002."